mardi 15 juillet 2008

Fred Vargas qui fait courir les hommes "en un lieu incertain ..."

Dix-sept pieds coupés, encore chaussés, retrouvés devant le célèbre cimetière londonien d'Highgate, où repose, entre autres, Karl Marx. C'est le point de départ de la nouvelle intrigue policière imaginée par Fred Vargas pour son dixième roman, "Un lieu incertain", publié mercredi 25 juin aux éditions Viviane Hamy, en est le titre. Son fidèle commissaire, Jean-Baptiste Adamsberg, est amené à sillonner l'Europe pour élucider ce mystère des pieds coupés : de Londres à la banlieue bourgeoise de Garches (Hauts-de-Seine), en passant par la Serbie sur les traces ... d'un vampire ! Son dixième opus, publié deux ans après "Dans les bois éternels", n'échappe pas à l'exploration du thème de la catharsis, une constante chez elle. "Le roman policier est la mise en scène des contradictions qui nous font souffrir, de notre peur de la mort, de la dureté de la vie, de notre méchanceté et de nos mauvais sentiments qui peuvent nous amener à vouloir tuer", défend-elle. La romancière continue également de rapprocher cette "charge cathartique" du roman policier à énigme de celle du conte pour enfants : "on se raconte une histoire pour purger l'inconscient collectif", a-t-elle expliqué à Libération.

1 commentaire:

Vladkergan a dit…

Dans ce dernier roman, Fred Vargas plonge ses personnages fétiches dans une intrigue où plane les ombres des premières légendes vampiriques. Le style de l'auteur fait une fois de plus mouche dans ce polar surprenant. Une chronique plus complète est disponible ici : http://blog.vampirisme.com/vampire/?331-vargas-fred-un-lieu-incertain