mercredi 2 avril 2008

A la Clairefontaine ...


M'en allant promener ... j'ai trouvé L'Eau Si Belle que ...

L'eau de Clairefontaine, elle existe ! Un extrait de notre enfance en flacon ! Incroyable ...
Clairefontaine se décline en parfum
Les papeteries de Clairefontaine fête cette année leurs 150 ans et lancent à cette occasion un parfum baptisé L'eau si belle. La fragrance sera commercialisée chez les parfumeries indépendantes. Son flacon et son packaging ont été créé par le designer Fabrice Praeger.


4 commentaires:

Chris d'Ego a dit…

Nom de parfum très bien trouvé. En général, je trouve les pubs de la marque biens réussies pour sa catégorie mais est-ce que l'image est assez forte et évocatrice pour une telle extension au monde des parfums? Franchement, cela ressemble pour moi à un grand écart.

a dit…

Mais ... tu es toujours aussi méfiante comme ça ?? moi je ne boude pas mon plaisir. Si ça sent bon, peu m'importe que ce soit une marque qui fasse de (beaux et bons) articles de papeterie.
C'est le principe des licences !
N'as tu jamais acheté un produit parce qu'il portait le nom de quelqu'un qui évoquait la qualité, la passion ou le bon goût pour toi ??? en alimentaire, en beauté ou en vêtement ? Il faut être plus ouverte et plus naïve ma belle, cela ne veut pas dire moins exigeante, mais plutôt avec moins d'à priori ! C'est mon avis de copine de blog ! Vive le grand écart non ???

Chris d'Ego a dit…

Merci pour tes conseils d'amie de blog.
Petit rappel: 1) je voulais susciter le débat avec ma question (et non mon affirmation, signifiant un manque d'ouverture) 2)honnêtement,je ne suis pas du tout fan des formules "faut être ci, faut être ça". C'est en acceptant et en discutant l'opionion des autres qu'on se montre ouvert, non?
Je suis d'accord avec toi si tu parles en tant que consommatrice: ca sent bon = j'achète mais la marketeuse que je suis te dira "pas suffisant". Car en effet, au delà de l'odeur, le produit doit évoquer quelque chose en plus et là, je suis désolée, ce produit m'évoque les années collège, les devoirs, les cours, les achats de la rentrée et le packaging ne me fait pas rêver.

a dit…

Mais ... nous sommes toutes ici des consommatrices, même si les marketeuses que nous sommes sommeillent toujours tapies derrière les buissons de notre enthousiasme ! J'aime les eaux d'enfance sauf celles qui sentent le réglisse. La meilleure surprise serait que ce parfum te touche au delà de son apparence ...